0788771730

      Trois vénérables malemortais à l’honneur du Club de l’Amitié pour un moment d’émotion, et de gourmandise.
      Le président du Club, Alain Olivier, a rendu hommage à Jeanine Cartier, Gérard Lambertin et Huguette Latard. Amusé, il a rappelé que nos trois invités « avaient vu la victoire du Front Populaire et ses congés payés, la Guerre Civile Espagnole et la Deuxième Guerre Mondiale » ! Ils ont traversé près d’un siècle… »incarnation de notre mémoire collective». Ce sont les enfants ou petits enfants qui présentent alors leurs ancêtres. Carole nous présente sa grand-mère, Jeanine Cartier. Elle est née à Marseille et est arrivée à Malemort en 1978. Entrée tôt dans le monde du travail, à 14 ans, elle achève sa carrière en tant que secrétaire de direction. Son fils et sa fille lui donnent 3 petits enfants et 7 arrière petits enfants. Gérard Lambertin est présenté par Hubert, son gendre. Né au Thor, il arrive, lui, à Malemort à l’âge de 18 ans pour travailler sur l’exploitation de ses grands parents. Lui aussi, il a commencé à travailler à 14 ans…, après une année sous les drapeaux, lui aussi consacre sa vie au labeur. Trois fils et une fille lui donnent 12 petits enfants et 10 arrière petits enfants ! Huguette Latard est présentée par son fils. Elle naît à Malemort, vit aux Bourgades, puis au Cabaret Neuf..Vie de labeur, pour elle aussi ; travail des champs. Une fille et un fils lui donne une petite fille et une arrière petite fille. De ces vies évoquées, on retient la jeunesse pendant la sombre période de la Deuxième Guerre Mondiale ; mais il y avait pourtant les promenades, les sorties à bicyclette…Saint-Gens, Sénanque, Saumane… ; on retient l’entrée précoce dans le monde du travail…A 14 ans, ces anciens jeunes gens étaient au boulot ! A méditer pour nos adolescents d’aujourd’hui ! On retient la force du lien familial, la belle propension à créer une descendance !