0788771730

      Menée de main de maître par notre ami Jean-Paul, nous avons crapahuté gaiement sur des sentiers, souvent en sous-bois, formant parfois de longues files distendant le groupe sur plusieurs dizaines de mètres, accompagnés d’une météo très clémente, juste ce qu’il faut pour randonner dans de bonnes conditions. Nous démarrâmes sur une descente continue mais régulière assez caillouteuse. Arrivés à la route de Murs nous avons eu le plaisir d’avoir une vue étendue des monts du Luberon , et sur une magnifique demeure restaurée Nous traversons la route pour continuer sur une piste qui nous conduira jusqu’au jas du griffon.
      Le jas du Griffon est construit en bordure de la route, un peu en contrebas du col de Murs. Deux puits aujourd’hui partiellement comblés, sont creusés à travers le rocher pour atteindre la nappe phréatique et ainsi pourvoir en eau les habitants. Une bergerie est également bâtie à quelques centaines de mètres du jas. Les bêtes peuvent s’y abreuver grâce à un aiguier. Dépôts sauvages d’ordures ménagères et graffitis font la paire dans ce lieu magnifique. Les gens ne s’imaginent pas les dégâts causés par ces incivilités
      Il est temps de repartir et les estomacs se creusent, on gagne rapidement le refuge de chasse « A qui sien ben » ou nous posons nos vénérables postérieurs pour un frugal casse-croute largement agrémenté de friandises enveloppées de plaisanteries, chacun y allant de sa vanne ou de son paquet de gâteaux.
      Après ce réconfort on repart sur un sentier qui se faufile à travers bois, pour tranquillement regagner le point de départ ou nous attendent nos véhicules. Ce fut une randonnée jalonnée de surprises et fort agréable. Merci Jean-Paul de nous avoir fait vivre cette escapade peu banale.