0788771730

      Parfois il n’est pas nécessaire d’aller très loin pour se dépayser. Une petite balade dans les ocres de Mormoiron suffit : on s’éloigne de la garrigue qui nous est familière et on découvre avec plaisir une végétation et un paysage complètement différents.
      C’est par un temps frais et gris que nous laissons les voitures près du lac des Salettes. Notre groupe de onze randonneurs suit Jean-Paul sur un sentier qui passe devant le restaurant « La Cahute » et le parcours de « Ventoux Aventures ». Ces ponts de cordes dans les grands arbres ont une beauté étrange et semblent un peu irréels à cette heure matinale. Les grands pins, les châtaigniers et les bruyères, le sol sableux, l’humidité ambiante donnent une touche d’exotisme…
      Une petite côte nous met dans le rythme et nous voici sur un plateau verdoyant. Puis on redescend par une route goudronnée entre des vignes et des oliviers.
      Un sentier nous conduit dans le ravin de Sitos, creusé par l’eau, dans des ocres d’un rouge profond. Les racines de grands arbres forment des sculptures géantes tandis que d’autres œuvres, plus petites (notamment de nombreux cœurs) ont été creusées dans la roche par des artistes amateurs et amoureux ! On arrive au fond du canyon, dans une végétation exubérante, au pied d’une cascade qui ne coule plus guère.
      Nous cheminons ensuite sous les pins et nous explorons des entrées d’anciennes mines d’ocre, la plupart du temps obstruées par des éboulements. Des cistes blancs illuminent ces dédales de ravins creusés par l’érosion et dans lesquels il n’est pas toujours aisé de retrouver son chemin.
      Nous continuons notre progression avec un zeste de parfum d’aventures, comme lorsqu’il faut franchir un petit pont de planches un peu branlant.. On traverse également de très anciennes oliveraies remises depuis peu en valeur, puis, plus loin nous longeons une culture insolite d’hélychrisum à l’odeur prononcée de curry.
      Nous empruntons ensuite un petit vallat avec sa végétation typique des milieux humides : prêles, roseaux, cannes de Provence, peupliers…
      Enfin, on termine par un feu d’artifices d’ocres de toutes les couleurs avant de retourner au lac à travers champs, sous le soleil…