0788771730

      Est-ce le mauvais temps prévu en début de matinée qui a empêché nos randonneurs de venir nous rejoindre ce matin ? Dommage ! Car cette randonnée présente de très beaux sites troglodytes et de merveilleux points de vue
      Nous sommes 12 randonneurs sur le parking de l’aire de pique-nique des cèdres à Cabrières L’ambiance est calme. Le soleil brille mais il y a des nuages pour nous rappeler que le mauvais temps n’est pas loin. Il fait bon. Nous nous élançons vers Le moulin de la Baume datant du XVII° siècle. En entrant par la porte sud, on découvre une première salle avec des cuves de stockage des olives. Un passage étroit conduit à la seconde salle où se trouvaient les pressoirs et les cuves de récupération de l’huile. Une cheminée creusée dans la roche du plafond permettait de réceptionner les olives cueillies sur le plateau. Une petite salle contient des bacs à saumure. Notre visite terminée nous empruntons un sentier qui nous conduit sur le plateau où l’on peut voir le trou par lequel étaient déversées les olives. Plus loin nous découvrons une dalle rocheuse sur laquelle est gravée la Croix des Baux qui marquait la limite entre la Provence et le Comtat Venaissin. Après une légère pause nous nous dirigeons vers la falaise pour y découvrir un impluvium (grande dalle creusée de rigoles permettant de collecter les eaux de pluie). Au-dessous de cette dalle se trouve une habitation troglodyte. Plus loin à côté d’une grande dalle rocheuse qui devait servir d’aire de battage, une grande borie rectangulaire. Petite descente vers le fond de la Sénancole que nous suivons sur 1 km. Puis par une sente pas très large nous montons vers les cabanes des Boujolles. C’est un ancien hameau de pierres sèches, présentant de nombreux corps de bâtiment : cabanes, four, cuve, troglodyte. Nous traversons le hameau habité en longeant un magnifique mur. A la sortie, après la dernière maison, sur la droite, un beau puits borie avec abreuvoir. Nous continuons jusqu’ aux Hauts Rescalets avec sa magnifique Borie. C’est une vaste construction en pierre sèche, cette cabane exceptionnelle est composée de quatre salles communiquant entre elles par un couloir. La porte de la cabane principale est surmontée d’un linteau monolithe en arc. Retour vers notre point de départ ou nous sommes attendus pour le pique-nique. Tout le monde s’est retrouvé autour de grandes tables à l’ombre des cèdres dans une ambiance chaleureuse. La journée se termine par une partie de boules. Une belle escapade appréciée par tous.

      Bel été à tous